Nous vivons tous pour ainsi dire une période particulièrement difficile et anxiogène, qui nous a mené à repenser toute notre organisation de vie quelque soit notre situation. Je ne m'étalerai pas sur le coronavirus car ce n'est ni mon rôle ni l'endroit. Quoiqu'il en soit, le confinement qui en découle nous demande une grande capacité d'adaptation pour vivre au mieux cette épreuve.
Pour ma part, depuis le mois de janvier, mon activité est répartie de telle façon que le libéral en représente 20% et l'hôpital en représente 80%. J'ai la "chance" en tant que diététicienne hospitalière de faire partie des soignants qui ont pu partir en télétravail. Je mesure cette chance de pouvoir contribuer au fonctionnement de l'hôpital, bien en sécurité chez moi. Restons chez nous, tout ceux qui le peuvent, le doivent !

Tout ça pour en venir au fait qu'en revanche mon activité libérale est franchement compromise pour une durée indéterminée, ce qui n'est pas sans conséquence pour moi.
Je fais donc tout mon possible pour occuper mon temps, normalement dédié au cabinet libéral, à m'investir pour et développer mon compte instagram professionnel @madieteticiennebordelaise.

C'est d'une certaine manière ma petite contribution à l'intérêt commun : Que va-t-on manger pendant tout ce temps à la maison ? Comment manger équilibré en ayant peu de possibilité de se ravitailler en produits frais régulièrement ? Déjà qu'en temps normal, trouver des idées de menus c'est le casse-tête, mais là ?!?
Bref, je me suis donnée le challenge de vous aider à relever tous ces défis ! Ce "dimanche dans mon assiette" a donc été un peu particulier puisque, l'idée était de vous proposer des menus variés et équilibrés, mais pas nécessairement à base de produits frais ni des aliments "à la mode", conformément à l'état de mes placards et de mon frigo au bout d'une semaine de confinement.
Petit-déjeuner
C'est dimanche, on peut donc prendre le temps de se préparer un petit-déjeuner gourmet et sain. Sans trop d'originalité mais c'est ce dont j'avais envie, j'ai préparé des pancakes. J'en ai donc mangé 3 avec une demie banane, un kiwi et un peu de miel.

LA RECETTE (pour 8-10 pancakes environ)

• 100g de farine
• 1 banane trop mûre
• 120ml de lait 1/2 écrémé
• 1 œuf
• 2 cuillères à café de levure chimique

J'ai fait revenir les pancakes dans une poêle bien chaude avec un peu d'huile d'olive.
Cela représente un petit-déjeuner bien équilibré avec des sucres lents, peu de sucres rapides (juste un peu de miel d'oranger), des fibres et vitamines avec la portion de fruit, et le calcium avec le lait que je mets dans mon café tous les matins.
Déjeuner
J'ai voulu relever le défi de composer un menu sympa et équilibré seulement avec des produits de base et des conserves (au naturel seulement !). Je suis de celles et ceux qui n'ont jamais très faim au repas de midi donc je suis partie sur une salade composée. Je respecte très naturellement mes sensations de faim et de satiété. Aussi, je mets un point d'honneur à conserver cette faculté. C'est la clé pour avoir et maintenir son poids de forme. J'ai donc, bien entendu, attendu d'avoir faim pour manger. Au menu : une salade haricots verts, maïs, thon blanc et œuf dur.

LA RECETTE (pour 2)
• 220g de haricots verts extra fins en conserve
• 140g de maïs en conserve
• 90g de thon blanc au naturel
• 2 œufs durs
• 1/2 oignon rouge
• 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
• 1 cuillère à soupe de velours de vinaigre balsamique
• 1 pincée de sel et de poivre

On retrouve tous les groupes d'aliments pour un plat parfaitement équilibré, apportant chaque groupe d'aliments dans les bonnes proportions. Je rappelle que le maïs est bien une céréale et se compte donc comme un féculent ! Enfin, j'ai simplement terminé mon repas avec un petit café.
Goûter
Tout d'abord, je ne goûte pas systématiquement. Comme expliqué plus haut, je mange quand j'ai faim... Mais cet après-midi, je me suis lancée dans le tournage d'une vidéo recette pour instagram, au cours duquel, j'ai réalisé une pâte brisée maison. IGTV ici. Je ne remettrai donc pas la recette dans cet article. De cette pâte brisée, j'ai fait cette tarte aux pommes très simple dont une petite part aura fait office de goûter
 
Dîner
Confinement oblige, j'admets ne pas avoir de poisson frais dans mon frigo. Mais je ne suis pas là pour vendre du rêve dans ce post mais bien pour montrer comment s'ajuster étant donné la réalité de l'actualité. Personnellement, je ne tiens pas à retourner tous les quatre matins au supermarché, de ce fait, j'ai opté pour des aliments à la fois intéressants d'un point de vue nutritionnel, qui me plaisent (évidemment) mais surtout qui se gardent ! Cela ne m'a pas empêché d'allier équilibre et plaisir tout en optant pour la facilité. J'avais déjà passé pas mal de temps en cuisine aujourd'hui et même si j'aime bien ça... j'ai aussi pas mal d'autres occupations.

LA RECETTE (pour 2)
• 2 dos de cabillaud surgelés nature
• 1/2 oignon
• 1/2 citron jaune
• 1 tomate (c'est pas la saison, je sais)
• 5 petites pommes de terre
• 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
• 1 pincée de sel et de poivre

J'ai tout disposé comme présenté sur la photo ci-dessus, filet d'huile d'olive, jus de citron, le tout au four 25 minutes à 180°c. J'ai oublié de prendre la photo du plat cuit, mais je trouve ça délicieux avec la garniture caramélisée avec le citron qui devient quasiment confit et qui parfume tout le reste.
Enfin, j'ai fini avec un petit morceau de fromage et un peu de tarte aux pommes.

Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas de "régime" / "mode d'alimentation" particulier. Je mange de tout sous une influence plutôt méditerranéenne. Je me laisse surtout guider par mes sensations de faim et satiété, selon mes envies du moment.
Vous savez tout !

Prenez soin de vous 
Back to Top