Mon séjour récent dans la magnifique et atypique ville de Grenade du sud de l'Espagne m'a inspiré ce nouvel article. La grenade, originaire du bassin méditerranéen, nous accompagne pour notre plus grand plaisir durant les mois de novembre à février. De quoi mettre un peu d'exotisme et de soleil dans nos assiettes durant la saison fraîche et humide.
Après avoir présenté ce joli fruit chatoyant, j'expose plus bas dans l'article ses bienfaits nutritionnels ainsi que son mode de consommation.
Ces fruits du sud poussent sur les grenadiers, arbres pouvant vivre durant plus d'un siècle, et atteindre jusqu'à 6m de haut. La grenade est d'abord verte puis atteint ce joli rouge chaud à maturation. Il s'agit d'un fruit qui ne peut plus mûrir après récolte, il faut donc attendre avant de le cueillir. Son écorce robuste permet de la conserver jusqu'à 3 semaines à l'air libre. La grenade renferme une multitude de petits grains juteux. Plus la grenade est lourde, plus elle sera juteuse. Pour bien la choisir, il faudra donc s'assurer qu'elle soit lourde,  de couleur vive, lisse et brillante - garants de sa fraîcheur ainsi que de sa qualité.

Ce super fruit qu'est la grenade
Un mot-clé : antioxydant ! En effet, ce super fruit détient son super pouvoir de par la concentration en antioxydants que son écorce flamboyante renferme. Pourvue de tanins et d'anthocyanines, la grenade (et plus particulièrement son jus) présente des propriétés antioxydantes très intéressantes pour la santé humaine.
Les antioxydants permettent du lutter contre les radicaux libres.
Les radicaux libres sont souvent évoqués en nutrition mais sans jamais être réellement présentés. Revenons un moment sur leur explication.
Les radicaux libres, molécules à l'origine du vieillissement cellulaire libérées par notre simple activité cellulaire et respiration (oui car nos cellules aussi respirent !) ; Sont favorisés et augmentés par la pollution, le tabagisme, les rayons U.V du soleil, le stress, les infections et inflammations ainsi que les excès alimentaires.
Faire intervenir des antioxydants dans l'équation présente alors l'intérêt de neutraliser ces molécules au pouvoir maléfique.
Ainsi, les antioxydants regroupent de multiples propriétés, de leur activité anti-inflammatoire à celle de ralentir le vieillissement prématuré de nos cellules !
Les études scientifiques, à ce jour, tendent même à montrer que les antioxydants protègent des affections cardio-vasculaires, et du développement de certains cancers.
La grenade est également connue pour lutter contre les troubles gastro-intestinaux. 
Comment et avec quoi
La grenade se consomme de préférence crue, l'on extrait sa pulpe après avoir ouvert le fruit en deux dans le sens de la largeur. Comme pour une orange.
Sa pulpe au goût sucré et acidulé se marie aisément avec le sucré comme le salé et permettra de booster vos recettes en leur donnant ce pouvoir anti-oxydant.
Ses petits grains peuvent agrémenter les salades composées en tout genre comme les tartines salées mais aussi être intégrés au sein d'une salade de fruits.
Ou encore, on s'offre le plaisir de la consommer en jus pour un réel shot d'antioxydants. Histoire de s'abriter des affections hivernales en stimulant son système immunitaires. Il faut tout de même noter que le jus de grenade assez onéreux est un peu moins facilement accessible pour une consommation régulière.
Back to Top